Voyages à vélo

De Saint Florent à Porto

Du 7 au 11 juin

Un petit tour à la citadelle de Saint Florent et nous entamons la montée vers le Bocca di Vezzu. Une montée régulière avec de belles vues sur le désert des Agriates. A Lozari, pause pique-nique sur la plage déserte !

Nous grimpons vers le village de Belgodère où il n’y a aucune possibilité d’hébergement. Mais, à tout problème sa solution, une dame nous propose de planter notre tente dans son jardin. Et comble du luxe, il y a même une terrasse abritée avec de l’eau chaude. De plus, la vue y est superbe.

Au départ de Calvi et de l’Ile Rousse, ce train ( le Trinichellu) vous emmènera vers Corte puis Vizzavona, Bocognano et la plaine d’Ajaccio.

Le lendemain matin, un orage violent nous bloque jusqu’à 10 h et nous apprécions à sa juste valeur la terrasse couverte. Ce sera ensuite un enchaînement de petits cols sur une route déserte dans des paysages sauvages. A Olmi Capella, pique-nique et séchage de la tente, avant la montée au col de la Bataille, rude montée avec quelques brumes au sommet. Superbe descente vers le village de Speloncato avant de rejoindre Felicito.

Pas de camping mais un terrain au milieu du village bien tentant pour y passer la nuit. C’est ce que nous dit une brave dame. Par acquis de conscience, Laure va demander au maire une autorisation « officielle ». Accordée ! Il y a aussi une fontaine à proximité. Au matin, le Maire vient même nous demander si nous avons bien dormi.

Nous reprenons la route et, comme dans tout le reste de la Balagne, les villages, accrochés au flanc de la montagne, sont superbes.

Au col de Salvi, la vue sur la baie de Calvi est extraordinaire !

La baie de Calvi était déjà occupée à l’époque néolithique. Avec l’empire romain, Calvi est un abri pour les flottes marchandes mais devient aussi une base militaire stratégique. Dès 1160, Gênes prend possession de plusieurs places fortes dont Calvi. Calvi restera fidèle à Gênes jusqu’en 1768, année où la Corse passe sous administration française. Durant la seconde guerre mondiale, Calvi fut un haut lieu de la résistance et ceci jusqu’à la libération de la Corse, premier département français libéré, le 4 octobre 1943. Le port de Calvi fut alors utilisé pour le débarquement en Provence.

La municipalité revendique la naissance de Christophe Colomb à Calvi. Une stèle a été érigée à la base des remparts de la citadelle. Aucun élément historique ne vient cependant confirmer cette hypothèse très controversée.

L’étape suivante nous gratifie de vues somptueuses sur la côte et les montagnes. Seul « hic », l’état de la route, déplorable ! Nous franchirons quatre cols dont celui de la Palmarella qui offre de très belles vues sur la baie de Girolata. La route nous emmène ensuite vers Porto, sa tour et sa baie !

Album photos de Saint Florent à Porto

Nous ferons une infidélité au vélo aujourd’hui : nous embarquerons sur un bateau. Il paraît qu’il est incontournable d’aller à Girolata et dans la réserve de Scandola. Et bien, c’est vraiment superbe. Et comme le dit un célèbre guide  » Vaut le voyage ***  » !!!

Girolata est situé au fond du golfe éponyme. Il n’est accessible que par la mer et par un sentier. Au XVIème siècle, face aux raids des barbaresques, le fortin de Girolata est érigé en 1552. Il est classé monument historique.

La Réserve naturelle de Scandola est une réserve naturelle à la fois marine et terrestre, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Classée en 1975, elle occupe une surface de 1 669 hectares et protège une biodiversité remarquable.

Le site abrite 33 espèces endémiques de plantes sur ses falaises. Mais aussi un grand nombre d’oiseaux dont le balbuzard pêcheur, le cormoran huppé et même le gypaète barbu… On trouve aussi des mammifères comme le Grand dauphin et le Phoque Moine et de nombreux reptiles et amphibiens. La règlementation est très stricte : on ne peut pas y pénétrer à pied, la seule façon d’appréhender la réserve reste la mer.

Album Photos : Girolata, Scandola

  1. Edwige

    Coucou les 2L, vous volez du haut des falaises avec des paysages magnifiques !!
    C’est bien de s’évader !! Bon pédalage et bises à tous les 2. Edwige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén