Voyages à vélo

De Bariloche à El Bolson

Du 22 au 24 janvier 2023

Nous quittons Bariloche par une pente bien raide et rejoignons la ruta 40. C’est la plus longue route d’Argentine ; elle traverse le pays de la frontière bolivienne au nord jusqu’à la Patagonie au sud sur une distance de 5 000 km environ.

Nous y trouvons un vent de face assez puissant, bienvenue en Patagonie ! Comme nous le prévoyions, cela circule beaucoup mais la route est large. Elle ondule en forêt en longeant des lacs et avec les montagnes en arrière plan, c’est très beau !

C’est l’été, les grandes vacances ici. Des voitures, aux galeries chargées à ras bord, tractant parfois des caravanes d’un autre âge, emmènent leurs occupants aux bords des lacs.

Nous nous pausons au bord du lac Guillelmo pour pique-niquer en compagnie de nombreux Argentins préparant des asados (barbecue) et buvant le maté.

La ruta 40 nous montera à 1040 m, plongera sur le village de Rio Villegas par une descente de 11 km avant de nous remonter jusqu’au village d’El Foyel.

Même si la ruta 40 est très empruntée, la région est assez déserte. Peu de villages depuis Bariloche, peu de terres cultivées, beaucoup de bois et depuis que nous avons quitté la région des lacs, plus de camping !

Alors, nous bivouaquerons dans un très bel endroit au bord d’une rivière. Nous serons surpris d’entendre de petits craquements autour de nous : ce sont les fruits des genêts qui éclatent !

La nuit est ponctuée de grosses averses, la pluie se calmera à 7 h et nous ne la reverrons plus de la journée.

L’étape vers El Bolson est courte et majoritairement descendante. Comme nous approchons d’El Bolson, la campagne se peuple un peu de maisons en bois caractéristiques de cette région.

Arrivés à El Bolson, une ville qui draine pas mal de monde dont un nombre important de « routards » sacs au dos !

Au guichets des banques , les gens font la queue pour retirer de l’argent et en regardant autour de soi, on voit qu’une certaine misère est bien présente.

El Bolson n’a rien d’extraordinaire mais on y trouve une jolie place autour d’un plan d’eau, un marché artisanal et… tout ce qu’il faut pour des voyageurs en itinérance.

EL BOLSON

Le camping Patagonico, où nous nous pausons, est un « repaire » (au bon sens du terme) de routards, c’est aussi la réputation d’El bolson !

Dans ce camping, partout des petites tentes, une ambiance ! Ici pas de camping cars (on en voit très peu dans ces pays), mais finalement, une éclosion de tentes de toutes les couleurs sur l’herbe verte du camping, c’est nettement plus agréable !!!

Cascade aux environs de Las Carpitas

En savoir plus sur 2 L à vélo

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

  1. Danielle

    Coucou les voisins pédaleurs. Et voilà vous commencez à nous faire rêver. Que de belles photos que de belles couleurs. Vous avez l’air si heureux de reprendre votre périple.
    Ici tout va bien.
    De gros bisous de Digne,
    Danielle 🥰

  2. coucou les amis , je vous vois en pleine forme avec toujours à la clef de très belles photos
    de paysages , de marchés , d’ habitations , de fleurs et d’oiseaux . Merçi de nous faire partager ces beaux moments de vie .

  3. Coucou les amis , l’oiseau au long bec est un ibis à face noire et les 2 autres des vanneaux
    téro. Bonne route et suis à votre disposition pour de nouvelles identifications .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén