2 L à vélo

Voyage à vélo en Amérique du Sud

De Cuzco aux Incas

Du 21 au 30 septembre

Cuzco

Nous voici à Cuzco après 35 h de bus. Nous nous installons à La Estrellita, « repaire » de cyclistes et de voyageurs. C’est simple mais très sympathique et pratique : vélos dans la chambre, un grand patio extérieur, petit déjeuner compris et… rencontre avec d’autres voyageurs ! Seul problème, la Wifi qui « rame ».

Ce qui nous interpelle à Cuzco, c’est le nombre de touristes et son corollaire le nombre d’hôtels. Les prix sont nettement plus élevés que ceux auxquels nous sommes habitués ailleurs au Pérou. Dans les rues, nous sommes sans arrêt hélés par des rabatteurs qui proposent qui des repas, qui une visite de la ville, qui un trek vers le Machu Picchu, qui… pénible en fin de journée ! Nous croisons aussi des Péruviennes en costumes traditionnels, accompagnées de lamas, qui nous proposent de les prendre en photo moyennant finances ! De plus, ici, toutes les visites, mêmes celles des églises sont payantes et il est interdit d’y prendre des photos !!!!!

Autant dire que cela nous change de ce à quoi nous sommes habitués au Pérou.

Cuzco est située à 3400 m d’altitude et compte environ 300 000 habitants. Ce fut la capitale de l’empire inca. Elle fut détruite en grande partie par les Espagnols en 1534. Actuellement, c’est le centre du tourisme au Pérou.

C’est une ville qui possède un très beau centre historique. Il est plaisant d’errer dans cette partie de la ville et d’y découvrir quelques restes de murs incas, de belles villas de l’époque coloniales, de jolies places dont la superbe Plaza de Armas. Si on accepte de gravir « quelques » marches, la ville s’étale à nos pieds, magnifique ! Et quelle animation dans les rues ! On a d’ailleurs eu droit à plusieurs défilés !

Vidéo Cuzco

Le Machu Picchu

Le Machu Picchu est une ancienne cité inca du XVe siècle perchée sur un promontoire rocheux. Selon des documents du XVIe siècle, Machu Picchu aurait dû être une résidence de l’empereur Pachacutec, cependant on pense aussi que le site fut utilisé comme un sanctuaire religieux. Abandonnée lors de l’effondrement de l’empire inca, la ville fut oubliée durant des siècles. Elle est considérée comme une oeuvre maîtresse de l’architecture inca. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983.

Le site est superbe. C’est très impressionnant ! Ce n’est pas étonnant que ce lieu soit très couru ! Vraiment, les Incas avaient le goût des endroits improbables car construire une telle ville à un tel endroit relève de l’exploit. Quand on voit les pentes sur lesquelles sont construites les terrasses, on se demande comment cela est possible.

Se balader dans le site est très agréable malgré la foule car le site est vaste (et il paraît que tout n’est pas dégagé !). Mais nous n’avons pas eu de chance avec le soleil qui était absent le jour de notre venue. Donc nos photos sont un peu ternes.

En dehors du site, le parcours à pied le long de la voie ferrée n’a rien de désagréable. Nous y avons vu des fleurs, des oiseaux, pris un café le long du chemin, regardé passer le train (à l’aller et au retour)…

Un des sites touristiques majeur du Pérou. De Cuzco, c’est toute une (petite) aventure pour s’y rendre !

Côté pratique : Prévoir deux jours. Prendre un bus le premier jour pour de rendre à hydroélectrica (6 h de bus). Là deux options, le train si vous en avez les moyens ou la marche à pied le long de la voie ferrée (10 km) pour rejoindre Aqua Calientes (appelé aussi pompeusement Machu Picchu Pueblo). On peut y camper ou loger dans un des nombreux hôtels. Le deuxième jour, monter au site du Machu Picchu soit en bus (payant bien sûr), soit à pied en grimpant un escalier aux marches irrégulières (500 m de dénivelé). Pour le retour, même chose mais… dans l’autre sens ! Savoir aussi que les prix sont nettement plus élevés que ceux que l’on trouve habituellement au Pérou. Nous avons trouvé que certaines règles étaient un peu limites : pas le droit de pénétrer à nouveau sur le site si vous en êtes sortis par exemple ! C’est un peu bizarre d’autant qu’il n’y a pas de toilettes sur le site dont la visite demande du temps.

Une petite vidéo

La Vallée Sacrée des Incas

Chinchero

Chinchero est situé à 3760 m. On y trouve des restes de constructions incas et une belle église coloniale construite sur les ruines du palais inca. C’est aussi un centre textile traditionnel où l’on produit des vêtements de laine (moutons ou alpagas) teintés exclusivement avec des produits naturels.

Moray

Les terrasses circulaires de Moray étaient un centre de recherches agricoles incas. Ces formes circulaires créaient de micros climats : les températures les plus froides en bas, les plus chaudes au milieu et en haut des températures modérées. L’écart entre les plus chaudes et les plus froides pouvaient atteindre 15°. Ces terrasses possédaient en plus un système d’irrigation.

Maras Las Salinas

Située à 3 300 m, les salines de Maras étaient déjà utilisées par les Incas. Ces salines comportent 3 000 bassins et produisent 200 t de sel par an. L’eau provient d’une source qui donne naissance à un ruisseau saturé en chlorure de sodium.

Ollantaytambo

Ollantaytambo fut l’un des plus important village de l’empire inca. C’était aussi un lieu de convergence de différents chemins, et un point de contrôle de la route qui menait au Machu Picchu. Ce fut le lieu de combats acharnés entre Incas et Espagnols après la chute de Cuzco.

Pisaq

Le site de Pisaq est un des plus important de la Vallée Sacrée. Il contrôlait l’entrée sud de la vallée. On se rend compte, ici, comment les Incas ont réussi à mettre en culture les pentes abruptes des montagnes. Certaines de ces terrasses sont encore utilisées.

Une vidéo dans la Vallée sacrée

  1. Laure Lionel

    Laure et Lionel remercient toutes les personnes qui nous écrivent sur ce site. Cela nous apporte beaucoup de bonheur, nous encourage à continuer et à vous faire partager notre voyage.

    Bises à tous !

    Laure et Lionel

  2. Denyse

    Bonsoir voir le machu pichou est extraordinaire et fais réfléchir sur les civilisationsp. Cusco il est vrai est touristique mais fabuleux. Jen garde personnellement un tres bon souvenir. Je l imaginais depuis ma lecture de tintin. Mais oui le Pérou c’est profond magique et se mérite. Bravo .

  3. aureau jocelyne

    Magnifique , que dire ……

  4. ROGEZ Jean Marie

    Super voyage et compte rendu les amis
    je viens d’avoir votre site par Serge et j’en profite.. vous aussi profitez de tous ces instants dans ces superbes contrées

    amicalement de Hiaute

  5. GUY CLUB SAUNIER

    Reprise de contact après vous avoir suivi en pointillés pendant l’été.
    Je vois que le voyage se poursuit sans grosses anicroches, vos reportages nous permettent de se dépayser sans efforts.
    La qualité des textes, photos et vidéos est exceptionnelle, vous aurez la matière, en rentrant, pour faire un livre et vous lancer dans une carrière de conférenciers.
    Continuez à nous faire rêver et profitez du printemps, ici c’est l’hiver qui va bientôt s’annoncer à l’horizon.
    Bien amicalement.

  6. claude vermersch

    Bonjour à tous les deux.
    C’est tellement beau et intéressant vos reportages que vous allez être sollicité par des professionnels, une fois votre périple fini pour d’autre aventures.
    Continuez comme ça, vous êtes des champions. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén